http://soundcloud.com/www-cinema-rock-com
http://soundcloud.com/www-cinema-rock-com
Now playing NY, LA, SF, DC, and Chicago; Opening all over the country soon! (c) PT. Merantau Films 2009. © 2012 SONY PICTURES CLASSICS. ALL RIGHTS RESERVED. SYNOPSIS: Rama, a member of a special forces team, arrives at a rundown apartment block with a mission to remove its owner, a notorious drug lord. The building has become a sanctuary to killers, gangsters and thieves seeking accommodation in the one place they know they cannot be touched by the police. When a spotter blows their cover, Rama and his team must fight their way through every floor and every room not just to complete their mission but to survive their bloody ordeal. *** Membre d'une unité de policiers d'élite, Rama débarque au pied d'un immeuble délabré. Sa mission : capturer le baron de la drogue – un certain Tama – dont c'est le QG. Il s'agit d'un quartier ultra-dangereux où pas un seul policier ne s'est encore aventuré et l'immeuble est devenu un repaire de tueurs, de violeurs et de cambrioleurs en tous genres, bien conscients qu'ils n'y seront jamais inquiétés… Aux petites heures du jour, les policiers s'introduisent dans l'immeuble et s'acheminent peu à peu vers le dernier étage. Mais lorsqu'ils sont repérés par un indic qui en informe Tama, celui-ci ordonne à ses lieutenants de fermer toutes les issues et d'éteindre les lumières. Tandis que les policiers se retrouvent bloqués au 6ème étage, privés de tout moyen de communication avec l'extérieur, Tama mobilise ses hommes pour affronter les intrus. Rama et les autres policiers doivent désormais fouiller chaque appartement pour remplir leur mission et rester en vie…
THE RAID: REDEMPTION
Pt. Merantau Films in association with XYZ Films' Action, Crime, Thriller written, edited and directed by Gareth Huw Evans starring Iko Uwais "Rama", Joe Taslim "Jaka", Doni Alamsyah "Andi", Yayan Ruhian "Mad Dog", Pierre Gruno "Wahyu", Ray Sahetapy "Tama", Tegar Satrya "Bowo", Iang Darmawan "Gofar", Eka “Piranha” Rahmadia "Dagu", Verdi Solaiman "Budi". Producer: Ario Sagantoro. Executive Producers: R. Maya Barack-Evans, Irwan D. Mussry, Nate Bolotin, Todd Brown. Line Producer: Daiwanne P. Ralle. Directors of Photography: Matt Flannery, Dimas Imam Subhono. Action Choregraphy: Iko Uwais, Yayan Ruhian, Gareth Huw Evans. Art Director: Moti D. Setyanto. Music by Mike Shinoda, Joseph Trapanese. RELEASE DATES: 20 JUNE 2012 (FRANCE) / 13 APRIL 2012 (USA)
CINEMA-ROCK
CINEMA-ROCK
cinema
rock
news
cinema
rock
news
WWW.CINEMA-ROCK.COM
PHOTOS:
VIDEOS:
MUSIQUE ET BRUITAGES Pour la musique, Gareth Evans a immédiatement pensé à Fajar Yuskemal et Aria Prayogi, qui avaient déjà signé la partition de MERANTAU. "Ils avaient fait un boulot formidable sur MERANTAU", souligne Maya. "Gareth leur donnait des musiques provisoires pour chaque scène et, à partir de là, ils nous faisaient des propositions, tandis qu'on les informait régulièrement des changements qui pouvaient se produire dans le film. Au final, ils ont signé une partition haletante". La musique comporte des sonorités inhabituelles, comme des bourdonnements, et des plages de silence qui soulignent la tension des scènes d'action. "Pour THE RAID, on a cherché à s'éloigner de l'approche plus classique qu'on avait adoptée pour MERANTAU et à composer une partition aux tonalités électroniques", confie Maya. "Fajar et Ogi ont exploré différentes méthodes d'enregistrement qui ont tiré de banals instruments des palettes sonores originales permettant de souligner les scènes d'action les plus explosives comme celles dont la tension monte peu à peu. On s'est inspirés de musiques des films de John Carpenter qu'on a réinterprétées de manière moderne, en alternant entre des compositions épurées – qu'on entend en toile de fond – et des tonalités plus complexes qui rehaussent le rythme de l'action. Ils ont utilisé des effets de bruitage extraordinaires et ont tiré profit du 5.1 en Dolby Surround". "Quand on a terminé MERANTAU, Gareth nous a dit qu'il souhaitait travailler sur un projet intitulé BERANDAL", ajoute-t-il. "Après après avoir collaboré sur MERANTAU, Gareth, Fajar et Ogi s'entendaient très bien car ils avaient la même vision des choses et la même exigence. Du coup, lorsque Gareth s'est mis à travailler sur un avant-projet de BERANDAL, et qu'il a eu besoin d'effets sonores, nous avons immédiatement fait appel à Fajar et Ogi. Cependant, le projet de BERANDAL a été retardé, et c'est alors que THE RAID est arrivé : autant dire que Fajar et Ogi se sont remis au travail avec nous !" Fajar et Ogi ont composé une première ébauche de la partition depuis chez eux. Par la suite, quand la structure musicale a pris davantage forme, ils ont travaillé dans le studio d'Ogi pour parvenir à une musique plus aboutie qu'ils ont ensuite fait écouter au réalisateur. Celui-ci leur a fait part de ses commentaires – par email ou par téléphone – et, une fois la bande-originale finalisée, elle a été mixée avec les autres pistes sonores par l'équipe de postproduction. L'essentiel des effets sonores et des bruitages ont été réalisés par le Siam Film Development à Bangkok. Fajar et Ogi ont suivi de près le processus, en respectant les exigences du metteur en scène. Certains effets sonores ont demandé un travail plus complexe. Par exemple, Bowo ayant été victime d'une explosion assez forte, il a perdu de son acuité auditive : pour nous faire comprendre ce qu'il endure, le spectateur perçoit, pendant quelques instants, le bourdonnement qu'il entend en permanence. Autre exemple : lorsque Rama frappe dans un punching-ball, le bruit émis par chaque coup mêle 5 pistes sonores qui permettent de prendre la mesure de la force de ses poings. LA LUMIÈRE Dès la phase de développement du film, il était évident que la photo serait partie intégrante de la tonalité d'ensemble et de la chorégraphie des combats. En privilégiant la caméra à l'épaule et un style de tournage sans concession, le réalisateur souhaitait plonger le spectateur dans l'univers âpre de l'unité d'élite, où la menace se tapit dans l'ombre. Les mouvements d'appareil étaient au service de l'action et des combats. Le metteur en scène tenait particulièrement à ce que le spectateur visualise la géographie des lieux et puisse ressentir la violence des affrontements. Du coup, il fallait que la caméra soit la plus mobile possible et qu'elle puisse s'insinuer par des fenêtres et traverser le plancher, les portes et les murs pour donner le sentiment de la vitesse. Comme l'explique Matt Flannery, "il fallait trouver un style visuel sombre, très réaliste, tout en donnant toute sa place à l'action. On ne voulait pas multiplier les effets de montage ou les mouvements d'appareil inutiles, mais il fallait que la caméra colle à l'action pour être au service des figures d'arts martiaux. Comme la plupart des scènes d'action avaient besoin d'espace, il était nécessaire que la caméra puisse se déplacer dans toutes les directions, et tout particulièrement pour les affrontements avec armes à feu. Les éclairages ont ainsi été dissimulés sur le plateau ou intégrés dans le décor". "L'une des scènes qui nous a donné le plus de fil à retordre est la bataille à coups de revolver sur le balcon", poursuit-il. "On voulait que cet affrontement entre criminels et policiers se déroule sur deux niveaux et que la lumière – ou l'absence de lumière – entre en jeu. On voulait éclairer le plateau de sorte que les flics soient dans l'obscurité, et ne sachent pas d'où et quand leurs assaillants allaient surgir, tout en donnant au spectateur une longueur d'avance. On a demandé à des techniciens de manoeuvrer les éclairages et on a même utilisé des artifices propres au théâtre". "Une autre scène palpitante, mais complexe à tourner, est celle où Rama plonge à travers un trou dans le sol et atterrit dans l'appartement en-dessous, tout en continuant à se battre", indique-t-il encore. "Nous avons travaillé avec deux cadreurs, l'un harnaché à l'étage supérieur et le second dans la pièce en-dessous. Le premier, retenu par un harnais, a suivi Iko pendant sa chute, puis a donné la caméra au second, dissimulé, pour filmer Iko lorsqu'il atterrit et continue à tirer. Cela nous a demandé beaucoup de coordination, mais le résultat est d'une intensité à couper le souffle". LA CHORÉGRAPHIE COMBATS L'orchestration des scènes de combat a été un long cheminement. Avant même qu'Evans ne réfléchisse à l'intrigue, Iko et Yayan mettaient au point quelques figures novatrices. Cependant, une fois le scénario achevé, ces derniers et le réalisateur ont travaillé pendant trois mois pour finaliser la chorégraphie des combats. Le chorégraphe combats proposait des figures nouvelles tous les jours, tandis qu'Evans les filmait pour s'assurer de leur rendu visuel. C'est ainsi que le cinéaste s'est constitué un story-board vidéo qui allait servir de référence aux comédiens, aux cascadeurs et à l'ensemble des techniciens concernés. Outre les acrobaties des scènes d'action, la production a eu recours à différents types d'armes, comme le KSC Glock 17, le revolver Wingun 4, le Tanaka M 327, le SRC AK 47, le Tanaka M357 et le WE HK 416. "Étant donné que les comédiens qui jouent les membres de l'unité d'élite doivent utiliser la langue des signes et se comporter comme d'authentiques militaires, il était nécessaire qu'un véritable esprit d'équipe règne entre eux", explique le réalisateur. "En effet, il suffit que l'un des membres commette une erreur pour que la mission de toute l'équipe échoue. Pour que les comédiens intègrent cet état d'esprit, nous les avons envoyés au centre d'entraînement de la marine indonésienne – le KOPASKA – pendant une semaine. Ils y ont fait leurs 'classes', pour ainsi dire, et cela s'est avéré doublement utile : ils ont non seulement acquis les facultés nécessaires, mais des liens très forts se sont resserrés entre eux. Cet entraînement a eu lieu deux semaines avant le tournage".
TRAILER (VF)
THE RAID: REDEMPTION Pt. Merantau Films in association with XYZ Films' Action, Crime, Thriller written, edited and directed by Gareth Huw Evans starring Iko Uwais.
TRAILER #1 (VO)
FEATURETTE #1 "Anatomy Of A Scene" (VO)
FEATURETTE #2 "Production Blog" PART #1 (VO)
FEATURETTE #3 "Production Blog" PART #2 (VO)
FEATURETTE #4 "Production Blog" PART #3 (VO)
FEATURETTE #5 "Production Blog" PART #4 (VO)
FEATURETTE #6 "Production Blog" PART #5 (VO)
FEATURETTE #7 "Production Blog" PART #6 (VO)
FEATURETTE #8 "Inside The Score" (VO)
FEATURETTE #9 Interview #1 "Hard Shoot" (VO)
FEATURETTE #10 Interview #2 "Score" (VO)
FEATURETTE #11 Interview #3 "Stunts" (VO)
FEATURETTE #12 Interview #4 "Themes" (VO)
FILM CLIP #1 "Preparation" (VO)
FILM CLIP #2 "Swat Approach" (VO)
FILM CLIP #3 "Chop Through the Floor" (VO)
FILM CLIP #4 "Hallway Fight" (VO)
FILM CLIP #5 "In the Lab" (VO)
TRAILER (VOSTFR)
FILM :